Coqueluche, Rougeole : des maladies infantiles que l’on croyait disparues !





Ces dernières années on observe une recrudescence de la coqueluche et une réapparition de la rougeole sur le territoire français.

La coqueluche est grave chez le petit nourrisson (avant l'âge de la vaccination  : voir calendrier vaccinal). En effet, le bébé peut être contaminé par un adulte qui tousse, mais qui ne sait pas qu'il a la coqueluche. Le symptôme le plus évocateur se traduit par des quintes de toux (chant du coq = coqueluche) évoluant sur deux à cinq semaines.

Aujourd'hui, il est recommandé que les adultes et notamment les futurs parents soient immunisés par un vaccin quadrivalent Diphtérie-Tétanos-Coqueluche-Polio en l'absence de vaccination par la coqueluche depuis plus de 10 ans.


La rougeole aussi est en recrudescence car l'on ne s'est aperçu que très récemment que pour être correctement immunisé il fallait avoir reçu deux doses du vaccin trivalent Rougeole-Oreillons-Rubéole. Beaucoup d'enfants n'ont reçu qu'une seule dose de vaccin étant bébés, c'est pourquoi la rougeole atteint préférentiellement les adolescents. Le virus de la rougeole provoque une forte fièvre accompagnée d'une éruption sur tout le corps. L'enfant est très fatigué et tousse beaucoup.
Il est actuellement recommandé de vacciner deux fois, à 12 mois et entre 13 et 24 mois, sauf pour les enfants vivant en collectivité (crèche) qui doivent être vaccinés plus tôt, à 9 mois et entre 12 et 15 mois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire