Handicap et scolarité : Les solutions disponibles




Tout enfant porteur d'un handicap ou d'une maladie peut être inscrit, dès la maternelle, à l'école la plus proche de son domicile.
A chaque âge, en fonction du type et de la sévérité du handicap plusieurs options sont possibles. Pour choisir l'option la plus adaptée, l'étape essentielle est l'analyse des besoins de l'enfant sur le plan médical et sur le plan scolaire. Cette analyse est réalisée par l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH (Maison Départementale pour le Handicap) en concertation avec la famille et les professionnels qui entourent l'enfant (sur le plan médical et scolaire). Elle abouti à la rédaction d'un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation). Le PPS est un document écrit qui définit les modalités de scolarisation et les actions pédagogiques, psychologiques, éducatives, médicales et paramédicales adéquates. Ensuite, sur la base du PPS, c'est la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) qui décide de l'orientation et d'éventuelles mesures d'accompagnement.

L'orientation

  • Scolarisation individuelle, classique ou en milieu ordinaire, sans aucune aide ou avec des mesures d'accompagnement.
  • Scolarisation collective en CLIS (classe pour inclusion scolaire) pour l'école primaire ou ULIS (unité localisée pour inclusion scolaire) pour le collège et le lycée
  • Etablissement médico-social (EMS) qui permet une prise en charge scolaire et thérapeutique

Mesures d'accompagnement qui peuvent être individuelles ou collectives


  • AVS (auxiliaires de vie scolaire), personnels travaillant en collaboration avec les enseignants et qui  permettent à l'enfant d'accomplir certains gestes, tout en encourageant son autonomie.
  • Matériel pédagogique adapté, notamment matériel informatique, mis à disposition par une convention de prêt
  • Aménagement des examens

Structures susceptibles d'accompagner selon l'âge la scolarité des enfants porteurs de handicap

  • CAMSP (Centre d'action médico-sociale précoce) ; il accueille les enfants âgés de moins de 6 ans et a pour mission le dépistage, le diagnostic, le traitement et la rééducation des enfants handicapés avant leur entrée à l'école ; les coordonnés du CAMSP peuvent être fournies par le médecin qui suit l'enfant, par les services de PMI ou par les services de santé scolaire ; l'accord de la CDAPH n'est pas indispensable pour un premier accueil
  • CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique) ; il accompagne des enfants et des adolescents jusqu'à 20 ans, avec des difficultés scolaires, des troubles psychomoteurs, du langage ou des troubles du comportement ; les traitements proposés (orthophonie, psychomotricité, psychothérapie, psychopédagogies spécialisées) sont pris en charge par la sécurité sociale
  • RASED (Réseau d'aides spécialisées aux enfants en difficulté) ; il s'adresse à des enfants de 3 à 12 ans qui présentent des difficultés scolaires, des troubles psychomoteurs, du langage ou des troubles du comportement ; il intervient à la demande de l'enseignant ou de la famille ; les coordonnés sont fournies par l'école.
  • SESSAD (Service d'éducation spécialisée et de soins à domicile) ; il utilise des moyens médicaux, paramédicaux, éducatifs et pédagogiques et il intervient dans les lieux de vie de l'enfant handicapé, jusqu'à 20 ans ; l'intervention du SESSAD est prévue dans le PPS et doit être acceptée par la CDAPH ; les rééducations sont prises en charge par la sécurité sociale
  • EMS (Etablissements médico-sociaux) ; ils accueillent les enfants qui ont besoin d'une prise en charge éducative et thérapeutique incompatible avec une scolarisation en milieu ordinaire, à partir de l'âge de 6 ans ; l'admission est prévue dans le PPS et se fait soit par le biais de la CADPH soit directement par l'établissement concerné ; il existent plusieurs types de EMS en fonction du type de handicap : IEM ( Institut d'éducation motrice) pour les handicaps moteurs, IES (Institut d'éducation sensorielle) pour les handicaps auditifs ou visuels, IME ( Institut médico-éducatif) pour les handicaps cognitifs importants, ITEP ( Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique) pour les troubles du comportement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire