Le sommeil du bébé et de l'enfant




En général, un enfant dort beaucoup, mais il existe des petits et des grands dormeurs
Ses rythmes ne sont pas ceux de l'adulte et il faut du temps pour que tout se mette en place.
En moyenne, le sommeil de l'enfant est de :
- 16 h par jour (entre 12 et 20 heures) chez le nouveau-né.
- 15 h par jour vers 6 mois.
- 12 h vers l'âge de 3 ans.
- 10 h vers 6 ans.
- 9 h à l'adolescence.

Le sommeil du nouveau-né : 1er mois :


Il dort par cycle de 1 heure environ avec parfois quelques cycles successifs (2 à 3).
Entre chaque période, il s'agite, pleure et mange.
Il ne fait pas la différence entre le jour et la nuit, mais il faut marquer dès la naissance le contraste entre le jour et la nuit.
Les périodes de sommeil commencent par une phase de sommeil agité (bouge ses membres, fait toutes sortes de mimiques, sourit "aux anges", ouvre les yeux), suivie d'une phase de sommeil calme très superficiel.
En principe, il ne faut pas réveiller un bébé pour lui donner à téter ou pour s’occuper de lui (sauf les prématurés et les bébés de «petits poids», qui n’ont pas assez de «réserves»).
Attendre qu'il soit bien réveillé, les yeux bien ouverts, qu’il se manifeste.
Il ne doit pas être nourri à chaque fois qu’il pleure.
Il peut avoir besoin de 1 à 2 tétées supplémentaires la nuit, dans les premières semaines surtout s’il est prématuré ou de petit poids.
Il va espacer ses repas progressivement vers la fin du 1er mois.

Le sommeil du nourrisson du 2ème au 6ème mois :


Vers 1 mois le nourrisson va commencer à distinguer le jour de la nuit, à être plus éveillé le jour et à dormir plus la nuit : le rythme circadien va s'installer.
Souvent, la durée d'éveil est importante en fin de soirée avec agitation et pleurs.
Les périodes de sommeil agité vont se réduire et le sommeil calme va devenir plus profond.
Le bébé dort de plus en plus longtemps la nuit et augmente ses phases d'éveil le jour.
A partir de 4 mois, il faut aider le bébé à établir ses rythmes :
- En accentuant le contraste jour/nuit : obscurité la nuit, lumière le jour, lui parler et jouer avec lui le jour, s’en occuper la nuit en silence dans une demi obscurité.
- En régularisant ses horaires de lever, de coucher et de repas, il ne devrait plus se réveiller pour manger la nuit.
En général, l’enfant « fait ses nuits » de 8-9 h vers 4-5 mois.
S’il se réveille, il faut le laisser se rendormir seul sans penser systématiquement qu’il a faim.

Le sommeil de l'enfant entre 6 mois et 4 ans :


- Jusqu'à l'âge de 1 an, des micro-éveils d'une durée brève de 1 à 10 mn surviennent la nuit après chaque cycle de sommeil jusqu'à 8 fois, l'enfant se rendort seul.
.- Les siestes (sommeil diurne) sont importantes à respecter, zn moyenne :
- jusqu'à 6 mois le nourrisson fait 3 siestes (1 le matin et 2 l'après-midi).
- 2 siestes entre 9 et 12 mois.
- à partir de 15 à 18 mois jusqu’à 4/5 ans (parfois 6 ans), il ne fera plus qu'une sieste prolongée en début d'après midi.
Vers 2 ans, une sieste de 2 h à 2 h30 maximum est recommandée car plus il dort la journée, moins il dort la nuit.
Les pleurs du soir (fin d'après-midi):
La mise en place du rythme jour/nuit « emballe » le système d’éveil et cela se manifeste par une hyperactivité en fin de journée.
Il faut apaiser le bébé en lui procurant le plus de calme et de sécurité possibles : pièce sombre, calme, le prendre dans ses bras, le bercer, lui parler, lui faire prendre un bain chaud dans une pièce peu éclairée, le poser le ventre sur les genoux ou contre l’épaule du parent, pas de paroles, pas de stimulations, il est inutile de lui donner le biberon.
Il faut surtout rester calme car les bébés ressentent la tension des parents.
En cas d'échec, le plus simple est de le coucher seul dans sa chambre et de le laisser retrouver son calme, il a besoin de calme, de sérénité et de stabilité autour de lui.
Vérifier qu'il ne s'agit pas d'un inconfort ou d'une autre cause : bruit ou agitation autour de lui, mauvaise position, froid, chaleur, couche sale, problème de digestion, douleurs dentaires.
Le doudou
C’est l’objet transitionnel qui relie l’enfant à sa mère, il est imprégné d’une odeur familière et rassurante.
Il doit être de taille raisonnable et sans risque pour l’enfant.
Mobile et boîte à musique
Ne pas en abuser, pas de surexcitations visuelles et auditives.
Tétine ou pouce
Téter est un plaisir fondamental pour le bébé.
Cela ne déforme pas la bouche au début de la vie.
Pas de sirop pour dormir.
Quelques conseils :
Il faut aider le bébé à se repérer dans le temps pour que son cycle circadien s'installe :
- La chambre doit être calme à température modérée 18 à 20°.
-Il faut le faire dormir la nuit dans l'obscurité.
-Il faut cesser les activités susceptibles de le réveiller, il ne faut pas faire de bruit autour de lui.
-Les tétés sont données en silence, dans une semi-obscurité.
-En phase de sommeil agité, il ne faut pas s'inquiéter et donc ne pas le réveiller.
-Quand le bébé est réveillé, il est calme, regarde autour de lui.
-Il faut respecter ses siestes la journée, éviter trop d'agitation et trop de bruits.
-Lors de la mise en place du cycle circadien, le bébé pleure plus le soir, il faut l'apaiser.
-Les « rituels du coucher » sont à respecter, l’adulte doit s’éloigner avant que l’enfant ne soit endormi, sinon, il risque de le réclamer s'il se réveille la nuit.
-Il est normal qu’un bébé se réveille plusieurs fois la nuit.
Ne pas se précipiter pour le consoler, mais le laisser se rendormir seul.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire